Vendanges 2016

Alors que les premiers frimas tombent sur la France, les vendanges sont terminées dans nos propriétés au Moulin-à-Vent, à Meursault et en Champagne. Nous sommes en revanche encore en pleine récolte de nos Cabernet Franc à Pomerol.

C’est un soulagement pour l’ensemble de nos équipes car ce millésime 2016 restera dans les mémoires comme l’un des plus chaotiques de ces trente dernières années : après un hiver très doux le cycle végétatif a redémarré rapidement un peu partout en France. Malheureusement la Bourgogne a vécu une nuit dévastatrice le 27 avril à cause de fortes gelées. Le Montrachet et notre Clos de Mazeray à Meursault font partie des parcelles les plus durement touchées. Le printemps était déjà meurtrier pour nos vignes et nous n’étions pas au bout de nos peines : deux terribles épisodes de grêle ont frappé le Beaujolais le 27 mai puis le 24 juin. Nous avons perdu entre 30 et 90% de nos raisins sur certaines de nos plus belles parcelles de Moulin-à-Vent. La Champagne n’a pas non plus été épargnée par les caprices de la nature et c’est finalement à Pomerol que le millésime fut le plus clément malgré un taux d’humidité printanier historique.

Les mois d’août et septembre ont été salvateurs et nous sommes particulièrement soulagés de découvrir d’excellents équilibres et de très belles maturités dans nos premiers jus que ce soit en Côte d’Or, à Moulin-à-Vent ou en Champagne. A Pomerol nous pouvons d’ores et déjà parler de millésime exceptionnel.

Nous attendrons la fin des fermentations et de l’élevage pour nous prononcer définitivement, mais nous sommes rassurés sur la qualité globale de ce millésime malgré tous ces déboires climatiques.

Nous vous invitons à plonger au cœur de nos vignes et de nos chais grâce à quelques photos de nos vendanges disponibles sur notre page Facebook via le lien suivant : Famille Labruyère

19 octobre 2016